Haut

Poser 1 question

Acheter une franchise

Vous souhaitez acheter une franchise ?

Vous avez le choix entre plusieurs secteurs d'activité :

La localisation est également un choix important : franchise à l'international ou en France, franchise à domicile ou bien franchise en magasin ?

Dans tous les cas, vous aurez besoin d'un investissement plus ou moins important pour mener à bien votre projet de chef d'entreprise.

Acheter une franchise : choisir ou pas la localisation

Acheter une franchise peut être une bonne opportunité pour lancer une entreprise : dans le cas d'une création, au contraire, tout reste à faire.

Pour l'achat d'une franchise, vous pouvez être candidat sur tout le réseau de franchisés ou choisir un magasin spécifique.

Être candidat pour acheter une franchise

Lorsque vous êtes candidat pour ouvrir une franchise, vous êtes reçu par le franchiseur pour parler ensemble de votre projet.

Lors de cet entretien, ce dernier peut vous proposer de reprendre une entité franchisée qui est déjà membre du réseau.

Cela implique dans certains cas une mobilité géographique.

Acheter une franchise sur laquelle vous avez des vues

Vous avez choisi :

  • une ville bien précise,
  • le secteur d'activité qui vous intéresse,
  • le magasin.

Dans ce cas, il faut contacté le franchisé concerné : ce dernier se chargera de vous présenter ainsi que votre dossier au franchiseur.

Bon à savoir : Pour l'achat d'une franchise, l'agrément du franchiseur est indispensable. Même avec un excellent dossier de reprise, sachez que le franchiseur peut s'opposer à la vente si le repreneur ne correspond pas à ses critères de sélection.

Acheter une franchise : différents points à vérifier

Vous hésitez à ouvrir votre franchise ou reprendre une franchise déjà existante ? Voici quelques aspects à valider avant de prendre une décision.

La priorité du franchisé est d'évaluer la situation financière de la franchise à reprendre ainsi que ses perspectives d'évolution.

Le cas de la reprise d'une franchise

Il faut vous assurer que le projet est fiable et viable :

  • quelles sont les principales raisons de la vente : problèmes personnels, retraite, autres ?
  • quels sont les points faibles de l'affaire : y a t-il des travaux à prévoir, remise aux normes du magasin, des modifications d'urbanisme à venir, quel est l'état des stocks ?
  • le portefeuille de clientèle est-il repris, qu'en est-il de sa fidélisation ?
  • peut-on compter sur les compétences du personnel en place ? Formation à prévoir, remise à niveau ?

Connaître les éléments comptables

En règle générale, c'est le franchiseur qui communique au futur repreneur tous les éléments comptables relatifs au point de vente à céder :

  • le compte de bilan,
  • le résultat net,
  • le chiffre d'affaires réalisé ainsi que sa progression,
  • les marges,
  • la rotation des stocks,
  • le délai de paiement des clients,
  • le carnet de commande,
  • la structure des charges.

Faire sa propre étude personnalisée

Le repreneur, de son côté, fera une analyse très détaillée des potentiels à exploiter, affinée par une étude de marché :

  • comprendre de qui dépend la réussite de l'entreprise : du personnel, de la clientèle ou du charisme du cédant ?
  • les équipements et la qualité de l'emplacement sont des points importants à ne pas négliger,
  • le repreneur doit mettre en confiance le personnel, afin que celui ne démissionne pas une fois l'affaire conclue, surtout si ce dernier est le pilier de la réussite du point de vente.

Se faire conseiller pour acheter une franchise

Dans tous les cas, il est indispensable que le futur repreneur ainsi que le cédant s'entourent de leur propres conseils : experts comptables, avocats, etc.

En aucun cas, le franchiseur ne doit intervenir dans la négociation qui se déroule entre les deux franchisés.

En savoir plus : conseil franchise

Acheter une franchise : formalités et coût

L'achat d'une franchise implique de nombreuses formalités ainsi que le règlement d'une somme pour le rachat.

Contrat obligatoire entre les deux parties

Dans le cas d'une reprise, le franchisé et le repreneur signent un contrat.

Celui-ci atteste de la reprise de la franchise.

La signature d'un tel contrat est obligatoire même si le contrat du cédant n'est pas expiré.

Un coût variable selon les cas

La reprise d'une franchise coûte beaucoup plus cher car tout est « clé en main » par rapport à la création d'une franchise.

La personne qui cède sa franchise, « le franchisé », accompagne le repreneur pendant la période de transition : cela permet au nouveau franchisé de mieux connaître le marché ainsi que toutes « ses ficelles ».

Si le succès du cédant provient de l'emplacement et/ou de la fidélisation de la clientèle, le coût de la reprise sera plus élevé.

Les banques prêtent plus facilement pour une bonne reprise de franchise que pour une création.

Acheter une franchise : différentes aides pour l'acheteur

Bien souvent, l'acheteur bénéficie pour se lancer de l'assistance :

  • du cédant,
  • et du franchiseur.

Il est possible de négocier des aides au financement auprès d'un établissement public de l'État qui a pour objectif de financer et d'accompagner les PME lors des différentes étapes de la reprise ou de la transmission d'entreprise.

Des systèmes de location de gérance ou encore des systèmes de garantie directe des prêts bancaires ou par portage sont aussi des formules proposées par les franchiseurs.

Acheter une franchise : avantages et inconvénients

Comme dans toute affaire, acheter une franchise présente des avantages et des inconvénients :

Acheter une franchise : avantages/inconvénients
Avantages Inconvénients
Le repreneur a une vision de l'existant (rentabilité de l'affaire ainsi que de sa réalité), il pourra plus facilement établir son business plan et l'obtention de ses crédits. Le coût de l'opération est souvent beaucoup plus élevé pour une entreprise saine que la création d'une franchise où tout reste à faire (étude de marché, recherche de financement, recherche de local, publicité, aménagement, recrutement de personnel,etc.).
Un bon emplacement comporte également un grand avantage. Nombreuses incertitudes et inquiétudes si l'entreprise n'est pas très performante voire en difficulté.
Moins de risques sur une structure existante en bonne santé, à charge de la faire évoluer dans de bonnes conditions.

En savoir plus : ouvrir une franchise

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

 

Poser une question

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Acheter une franchise : tout savoir pour bien acheter une franchise
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Recrutement
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation